A propos de Pologne

De plus en plus de villes polonaises rejoignent le Réseau des Villes Créatives de l’UNESCO. Cracovie – la ville de la littérature – préside le Comité Directeur des Villes Créatives de l’UNESCO et agit en tant que représentant des Villes de la Littérature au sein de ce comité. Katowice – la Ville de la Musique – est la première Ville de la Musique d’Europe centrale et orientale. Łódź – la Ville du Cinéma – a rejoint le Réseau des Villes Créatives de l’UNESCO en 2017 en tant que troisième ville polonaise avec l’école de cinéma de renommée mondiale.

La Pologne peut également se venter de 17 objets sur la Liste internationale du Souvenir de Monde. Chacun des documents et des collections est un chapitre distinct de l’histoire de la Pologne.

Par exemple, les Polonais luttant contre le communisme rappellent les 21 postulats de Gdańsk écrits sur du contreplaqué de bois, conservés par le Musée maritime national de Gdańsk. C’est le document le plus symboliquement important d’août 1980 – rappelant des événements qui ont joué un rôle énorme non seulement dans le processus de la récupération de la liberté par la Pologne, mais aussi à l’échelle internationale, dans le renversement du communisme dans toute l’Europe centrale et orientale.

Parmi les autres entrées figurent notemment: l’autographe de l’œuvre la plus célèbre de Nicolaus Copernicus ‘De revolutionibus’, conservée par la bibliothèque Jagiellonian de Cracovie, les collections uniques des manuscrits de Fryderyk Chopin collectés à la Bibliothèque nationale et à l’Institut Fryderyk Chopin ainsi que des archives souterraines du ghetto de Varsovie (Archives de Ringelblum), stockés par l’Institut Historique Juif.

Il y a seize endroits uniques de Pologne sur la Liste du patrimoine mondial culturel et naturel de l’UNESCO que vous devez voir. Les premiers – Cracovie et Wieliczka – y sont entrés en 1978. La plus récente – la région de Krzemionkowski de l’extraction préhistorique de silex rayé – en 2019.

1. La vieille ville de Cracovie

La vieille ville de Cracovie, premier monument de Pologne, a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville marchande du XIIIe siècle possède le plus grand marché carré d’Europe, des maisons anciennes, des palais et des églises.

Sur le grand passé de Cracovie temoignent: l’Université Jagellonne, le Château Royal de renaissance et la cathédrale gothique de Wawel, où les rois polonais sont enterrés, ainsi que le quartier juif de Kazimierz, qui était une ville indépendante du Moyen Âge au XIXe siècle. Pendant des centaines d’années, Sukiennice (Le Hal des Draps) avec des dizaines de stands, la basilique Sainte-Marie avec l’autel de Veit Stoss et l’appel de clairon joueé de la tour de la basilique, ainsi aue la tour de l’hôtel de ville et la minuscule église de St. Adalbert restent inscrits dans le paysage de la place du marché principal de Cracovie. En 2013, cette place a été choisie comme la plus belle place du monde par les guides de Lonely Planet.

http://www.krakow.travel/en

2. Mines de sel royales de Wieliczka et Bochnia

La mine Wieliczka est la plus ancienne mine de sel active au monde. Il peut être utilisé pour retracer toutes les étapes du développement de la technologie minière dans des périodes historiques respectives. Il s’étend sur 9 niveaux, possède 2040 chambres et 360 km de trottoirs qui forment un labyrinthe mystérieux. Les visiteurs passent devant des lacs, uniques au monde, des autels sculptés dans le sel, des statues et des chapelles souterraines entières avec des bas-reliefs et des lustres qui emmènent les visiteurs dans un monde féerique et insolite. La mine a un bureau de poste souterrain, un restaurant, un cinéma, des courts de tennis, ainsi qu’un sanatorium où les allergies et l’asthme sont traités. Des concerts, des pièces de théâtre et des bals ont lieu ici. Il y a la plus basse aire de jeux pour les enfants au monde (environ 125 m) et l’hôtel.

https://www.wieliczka-saltmine.com/

La mine de sel de Bochnia a commencé à fonctionner au XIIIe siècle, 40 ans plus tôt que la mine de Wieliczka. Les fouilles de la mine de sel de Bochnia contiennent des chambres uniques avec une forme et une disposition géologiques caractéristiques, comme la chambre Ważyn – la plus grande salle souterraine d’Europe construite par l’homme, avec un microclimat curatif. Vous pourrez admirer les chapelles creusées dans les rochers. Les attractions touristiques de la mine de Bochnia comprennent une traversée en bateau souterrain, le voyage en téléphérique souterrain et le trajet le long de toboggan de 140 m qui relie les deux niveaux de la mine.

https://bochnia-mine.eu

3. Château teutonique de Malbork

Le château teutonique de Malbork a été construit au tournant des XIIIe et XIVe siècles et est le bastion gothique le plus puissant d’Europe. Il se compose de trois châteaux et couvre 20 ha. À partir de 1309, il fut le siège du Grand Maître de l’Ordre Allemand (appelé les Chevaliers Teutoniques).

Il s’agit d’une œuvre architecturale unique à l’échelle mondiale, avec des solutions techniques innovantes pour l’époque, notamment par la méthode de construction de voûtes, de pignons et de portails, ainsi que par l’utilisation de sculptures et d’ornements. Les solutions utilisées à Malbork ont ensuite été utilisées non seulement dans de nombreux châteaux construits par les chevaliers teutoniques, mais aussi dans d’autres constructions gothiques du nord-est de l’Europe.

Actuellement, le château accueille des tournois de chevaliers, des performances monumentales, des mises en scène des combats, parmi lesquels l’impressionnant siège de Malbork mérite une attention particulière.

www.zamek.malbork.pl/en

  1. Églises en bois du sud de la Petite Pologne – Binarowa, Blizne, Dębno, Haczów, Lipnica Murowana, Sękowa

Les églises en bois du sud de la Petite-Pologne témoignent de la tradition de la construction d’églises médiévales catholiques romaines. Cela implique l’utilisation de la technologie de l’exploitation forestière – l’empilage horizontal des grumes en bois. Cette technique est répandue depuis le Moyen Âge en Europe du Nord et de l’Est. Les installations de la Petite-Pologne, après les églises norvégiennes en bois debout appelées Stavkirke, consistent le plus ancien groupe de temples en bois d’Europe. Des églises uniques, trésors de peintures et sculptures anciennes, ont été créées grâce aux fondations de familles nobles.

L’ensemble du sentier de l’architecture en bois dans la Petite-Pologne est d’une longueur totale de 1500 km.

http://www.drewniana.malopolska.pl/?l=fr

5. Parc Muskau

Il s’agit de l’une des locations de parc historique les plus complètes d’Europe, dans laquelle le programme de composition du parc paysager anglais a été mis en œuvre. Il fait partie des réalisations les plus remarquables de l’art du jardin européen. Il a influencé le développement de l’architecture de paysage en Europe et en Amérique. Conçu comme un “tableau peint de plantes”, il utilise les qualités de la végétation locale et invite à de charmantes promenades. Il s’étend sur des deux côtés de la rivière Nysa Łużycka, le long de laquelle passe la frontière germano-polonaise. Le parc a été fondé par le prince prussien Herman von Puckler-Muskau en 1815-1845, et son superficie est d’environ 1000 ha, dont 800 ha en Pologne.

L’entrée dans les parties polonaise et allemande du parc est gratuite. Le parc est accessible 24h / 24 et peut être visité à vélo.

http://www.park-muzakowski.pl/

6. Vieille ville de Varsovie

La vieille ville de Varsovie est le seul dans le monde exemple de reconstruction planifiée et complète de monuments créés entre le XIIIe et le XXe siècle. Selon la théorie moderne de la conservation, toute reconstruction et réaménagement est une falsification de l’histoire. L’exception, qui a été faite pour la vieille ville, a été dictée par des considérations morales et le désir de toute la société polonaise de raviver les cendres de la ville en ruine. En 1944, lors du soulèvement de Varsovie, des nazis allemands ont transformés en ruine plus de 85% de la vieille ville. Les bâtiments ont été bombardés, explosés. Des maisons colorées entourées de murs défensifs, des églises, des palais, de la Place du Marché et celui du Château Royal ont été complètement détruites. La décision de reconstruire Varsovie en tant que capitale de l’État a été prise en janvier 1945. Pendant cinq ans, fidèlement et en préservant les fragments d’origine des bâtiments, les Polonais ont reconstruit toute la vieille ville. La reconstruction a été réalisée sur la base de la documentation historique préservée, y compris peintures et dessins de Canalletto.

7. La vieille ville de Zamość

La ville a été fondée au XVIe siècle par le chancelier Jan Zamoyski sur une route commerciale reliant l’Europe occidentale et septentrionale à la mer Noire. Elle a été construite au milieu de nulle part, selon les modèles italiens de la ville idéale, conformément au plan urbain et architectural de Bernardo Morando de Padoue. L’œuvre de l’architecte a été commandée par Jan Zamoyski en 1580.

Zamość est parfois appelée la “perle de la Renaissance” pour plusieurs raisons: la ville est entourée de fortifications typiques du bastion de la Renaissance, la plupart des bâtiments sont des maisons de la Renaissance et la cathédrale est l’une des réalisations les plus remarquables de l’architecture de la fin de la Renaissance.

Le symbole de Zamość est l’hôtel de ville couronné du grenier, avec des escaliers en forme d’éventail et une haute tour de l’horloge, à partir de laquelle un appel de clairon cérémonial retentit à midi.

https://www.poland.travel/en/discover/unesco-sites/old-city-of-zamosc

8. Auschwitz-Birkenau. Camp de concentration et d’extermination nazi allemand en Pologne occupée 1940-1945

Auschwitz-Birkenau était le plus grand camp d’extermination construit par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. C’est un témoignage du génocide commis par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. En regardant des clôtures, des barbelés, des tours de guet, des casernes, des potences, des chambres à gaz, des crématoires, il est difficile d’imaginer que “les gens ont préparé ce sort pour les gens”, comme l’écrivain polonais Zofia Nałkowska l’a écrit. Le camp a été construit dans la Pologne occupée par les Allemands, d’abord comme camp de concentration pour les Polonais, plus tard aussi pour les prisonniers de guerre soviétiques, puis aussi pour les prisonniers de nombreuses autres nationalités. Dans les années 1942-1944, il est devenu le principal camp d’extermination massive des Juifs. Des recherches historiques ont montré que 1,5 million de personnes ont été tuées dans ce camp de concentration.

Le musée d’Auschwitz-Birkenau a été fondé en 1947. C’est un symbole de la cruauté terrifiante de l’homme envers l’homme, un avertissement pour un monde encore préjugé.

9. Églises orthodoxes en bois dans la région polonaise et ukrainienne des Carpates

Les églises orthodoxes du début des XVe et XVIe siècles sont les plus anciens édifices de ce type conservés dans les Carpates polonaises et ukrainiennes et sont de grands exemples de la culture Lemko et Boyko. 16 temples ont été ajoutés à la liste de l’UNESCO, dont huit sur le territoire polonais. Les églises orthodoxes sont les meilleures réalisations de l’architecture d’église en bois de leur temps, elles sont étonnantes par la diversité des formes et des types, la perfection des solutions de conception de menuiserie et la diversité stylistique – c’est pourquoi elles se distinguent dans le contexte des bâtiments sacrés en bois du reste de l’Europe.

https://www.poland.travel/en/discover/unesco-sites/wooden-tserkvas-of-the-carpathian-region-in-poland-and-ukraine

https://whc.unesco.org/en/list/1424/

10. La forêt de Białowieża

Il s’agit de la dernière parcelle de forêt vierge qui couvrait autrefois toute l’Europe.

La forêt de Białowieża (parc national de Białowieża) a été inscrite sur la liste de l’UNESCO en 1979. En 1992, l’aire protégée a été élargie pour inclure une partie du côté biélorusse. Le site transfrontalier du patrimoine mondial “Belovezhskaya Pushcha / Bialowieza Forest” a été créé ainsi. Avec la dernière décision du Comité du patrimoine mondial en 2014, la zone protégée a été étendue à 141 mille hectares des deux côtés de la frontière. La superficie totale inscrite sur la liste, avec la zone tampon, dépasse actuellement 308 000 hectares. Le nom de l’aire protégée est également nouveau – le Site Transfrontalier du Patrimoine Mondial a été nommé «Forêt de Bialowieza». La plus grande au monde population de bisons des plaines vit dans le parc national de Białowieża.

https://www.poland.travel/en/discover/unesco-sites/bialowieza-forest-the-national-park

11. Kalwaria Zebrzydowska – un complexe architectural et paysager maniériste ainsi qu’un parc de pèlerinage

Le sanctuaire de Kalwaria Zebrzydowska a été créé au début du XVIIe siècle et a été modelé sur le chemin de croix à Jérusalem. L’origine de sa construction était le voïvode de Cracovie, Mikołaj Zebrzydowski. Il y a une basilique baroque avec une image miraculeuse de Notre-Dame du Calvaire, un monastère, un complexe d’églises et de chapelles baroques et maniéristes. Tous les objets et lieux symboliques de la Passion et de la vie de la Mère de Dieu sont intégrés de manière pittoresque dans le paysage de Beskid. Des dizaines de milliers de pèlerins viennent constamment au sanctuaire, en particulier pendant la semaine sainte avant Pâques et en août lors de la fête de l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie.

http://kalwaria.eu/strona/francais

12. Complexe médiéval de Toruń

Toruń a été fondée par l’Ordre Teutonique au XIIIème siècle. Peu de temps après, en tant que membre de la Ligue hanséatique, la ville a acquis une position importante dans le domaine du commerce. Sa richesse est démontrée par des bâtiments impressionnants des XIV et XVe siècles dans les villes anciennes et nouvelles, y compris la maison de Copernic. La disposition de la place du marché et des immeubles adjacents n’a pas changé depuis 700 ans. La grande attraction est la tour penchée de 15 mètres, construite au tournant des XIIIe et XIVe siècles, penchée comme la célèbre tour de Pise.

https://visittorun.com/en

13.Églises de la paix à Jawor et Świdnica

Construites au XVIIème siècle en Silésie, les églises sont les plus grands bâtiments sacrés en bois de la structure squelettique d’Europe.
Les églises de la paix à Jawor et Świdnica sont deux des trois temples protestants qui ont survécu à ce jour, construits en Silésie sous les résolutions de la Paix de Westphalie conclut en 1648.
À la suite de la guerre de Trente Ans (1618-48), qui s’est terminée en Silésie avec la défaite des protestants, toutes les églises leur ont été enlevées. Construits en bois et en argile, sans tours, ils émerveillent par leur splendeur de l’intérieur. L’attention est attirée sur les galeries richement décorées – loges pour la noblesse protestante. L’église de Świdnica peut en contenir 7500 milles personnes et celle de Jawor – 6000.

https://whc.unesco.org/en/list/1054/

14. Le Hal du Millenaire à Wroclaw

Reconnue par l’American Getty Foundation comme l’un des 10 bâtiments les plus importants du modernisme au XXe siècle, le Hal du Millenaire est l’un des plus grands monuments de Wroclaw.

Il a été érigé en 1911-1913 par l’architecte Max Berg dans les locaux de l’Exposition du Centenaire en tant que bâtiment multifonctionnel pour les loisirs. Il s’agit d’une structure révolutionnaire dans l’histoire de l’architecture, utilisant du béton armé. Construit sur un plan circulaire à quatre absides, il abrite un auditorium cylindrique capable d’accueillir d’environ 6000 personnes. Le dôme mesure 23 mètres de haut et est surmonté d’une lanterne en acier et en verre.

https://www.poland.travel/en/discover/unesco-sites/centennial-hall-in-wroclaw

15. Les mines de plomb, d’argent et de zinc avec un système de gestion des eaux souterraines à Tarnowskie Góry

Il s’agit d’un exemple extraordinaire d’un complexe minier à grande échelle composé de 50 km de tunnels de drainage, de plus de 100 km de tunnels d’accès et de nombreuses chambres et puits couvrant une superficie de 38 km2. Il s’agit de l’une des mines de minerai de métal les plus grandes et les mieux conservées au monde. Ils sont situés sur le plateau silésien dans la partie sud de la Pologne, dans l’une des typuques provinces métallogénique en Europe.

https://www.poland.travel/en/heritage/unesco-sites/tarnowskie-gory-silver-mine

https://kopalniasrebra.pl/en/homepage/

16. Région de l’extraction préhistorique de silex rayé de Krzemionki

La région minière préhistorique de Krzemionki Opatowskie est située à l’extrémité nord-est des montagnes de Sainte Croix (Świętokrzyskie). Les mines de silex préhistoriques ont fonctionné à cet endroit entre environ 3900 av.J.-C. et 1600 av.J.-C. pendant la période allant du néolithique au début du bronze. Le complexe Krzemionki est l’un des plus importants de la préhistoire du patrimoine archéologique industriel connu de l’humanité. Son caractère unique réside dans la claire conservation des traces de l’activité humaine préhistorique, axée sur l’extraction et le traitement du silex dans une zone vaste.

https://whc.unesco.org/en/list/1599/