La langue polonaise

Le polonais est la deuxième langue slave la plus parlée au monde. Environ cinquante millions de personnes l’utilisent activement, et au moins dix millions en ont une connaissance passive. Le polonais est ainsi la plus grande langue slave de l’Union européenne, sa cinquième langue ethnique (ex æquo avec le castillan espagnol, et après l’allemand, l’anglais, le français et l’italien).

Le polonais appartient à la famille des langues indo-européennes et au groupe occidental de la branche slave (à côté du tchèque, du slovaque, du cachoube, du bas sorabe, du haut sorabe et du polabien disparu).

On estime qu’un Polonais moyen connaît activement environ trente mille mots et en comprend passivement environ cent mille (sans les utiliser). Selon certains universitaires, il suffit de connaître les mille deux cents mots les plus courants pour pouvoir parler polonais.

L’alphabet polonais est basé sur l’alphabet latin et se compose de trente-deux lettres. Neuf lettres ont été créées à l’aide de signes diacritiques (ą, ć, ę, ł, ń, ó, ś, ź, ż). On distingue en plus dans la notation de la langue sept digrammes (signes doubles : sz, rz, cz, ch, dz, dż, dż) et un trigramme (dzi).

Le polonais est une langue à déclinaisons. Les noms, adjectifs, participes adjectivaux et la plupart des pronoms se déclinent. Les verbes sont de leur côté conjugués selon les sujets, temps, modes, voix et nombres, ainsi que par des aspects.

La phrase la plus ancienne en polonais dit : « Daj, ać ja pobruczę, a ty poczywaj » (« Daï atch ya pobroutchè a té potchévaï » / “Laisse-moi moudre et toi, repose-toi”), et elle a été écrite en alphabet latin en 1270 à Wrocław (dans le Livre d’Henrykow, document inscrit dans le Registre de la Mémoire du monde de l’UNESCO). En 1285, lors du congrès de Łęczyca, il fut décidé que le polonais serait utilisé à côté du latin dans les écoles des monastères et des cathédrales.

Le polonais a été influencé par le latin, le grec, l’allemand, le tchèque, le ruthène, le turc, le français, l’italien, le russe, le hongrois et le yiddish. Actuellement, la plus grande influence exercée sur lui est celle de la lingua franca de notre temps – l’anglais.

Actuellement, on considère que les principaux dialectes de la langue polonaise sont ceux de Grande-Pologne, Petite-Pologne, Silésie, Mazovie, Chełmno-Kociewie-Warmia, ainsi que ceux des anciens confins polonais (nord et sud).

Pour plus d’informations :

Guide multimédia de la langue polonaise : http://multimediaguides.culture.pl/multimediaguides/alphabet/the-polish-alphabet/0

Poland.pl: https://poland.pl/social-issues/social/polish-language-simple-language/

Pour des informations sur les endroits dans le monde où vous pouvez apprendre le polonais et trouver des livres polonais, consulter la carte interactive : « La Pologne à l’extérieur de la Pologne ». https://polski.msz.gov.pl/

Diffusion de la langue polonaise à l’étranger : https://nawa.gov.pl/jezyk-polski