2.05.2020 Histoire

Histoire du drapeau polonais

Plik:Flag of Poland.svg  File:Flag of Poland (with coat of arms).svg

Approuvé peu après le recouvrement de l’indépendance par la Pologne après la Première Guerre mondiale, le drapeau blanc-rouge a apparu officiellement en 1831. Mais son histoire est beaucoup plus ancienne. Depuis 2004 les Polonais célèbrent chaque 2 mai la Fête du drapeau national.

1. Le “rouge polonais” a apparu déjà au XIII siècle

La première dynastie polonaise (les Piastes) ont eu une faiblesse pour la couleur cramoisie – ce rouge profond qu’ils portaient sur leur habits. Si cette couleur peut faire référence au ‘sang royal’, la raison du choix de couleur était aussi symbolique que pratique : le pigment rouge était produit par un instecte Margarodes polonicus (cochenille polonais) qui ne pouvait se rencontrer que dans cette partie de l’Europe. Ainsi le rouge est devenu la couleur royale, utilisée par les Piastes et adoptée ensuite par les dynasties à suivre (Anjou et Jagellones)

        Herb Piastowie

étendard du Royaume de Pologne        emblème de la première famille royale (Piast)

2. Le blanc et le rouge – les couleurs de la République de deux Nations

L’ensemble si connu des deux couleurs apparaît pour la première fois sur les drapeaux de la I République (1569–1795). On y voit deux bandes rouges réprensantant deux pays unis (le Royaume de Pologne et le Grand Duché de Lituanie), séparés par une bande blanche – symbole royal. Le drapeau contenait aussi l’emblème de deux pays : l’aigle blanc (la Pologne) et le vitys (chevalier lituanien). Des versions alternatives du drapeau portaine un ruban bleu marine supplémentaire : les trois couleurs étaient des couleurs traditionnelles portées par l’aristocratie au champ de bataille.

L’emblème classique pouvait être remplacé par l’emblème royal du moment.

                  

drapeau de la I République                  drapeau de Sigimond III, roi de Pologne            drapeau de Stanislas Auguste Poniatowski, roi de Pologne

Les deux couleurs étaient si importantes qu’elles ont été proclamées “couleurs nationales” dans la première Constitution du Royaume, le 3 mai 1791. A l’occasion, les représentants des familles aristocratiques portaient des rubans dans ces couleurs.

3. L’insurrection de Novembre : le drapeau enfin officialisé

Les partages du pays à la fin du XVIII siècle et la politique d’intégration forcée appliquée par les puissants voisins de la Pologne n’ont réussi guère à faire oublier les couleurs traditionnelles. Les drapeaux blanc-rouge (et blanc-rouge-bleu) ont été portés par les régiments polonais dans l’armée napoléonienne ainsi que par les participants de l’Insurrection de Novembre (1830-1831).

C’est au moment de ce dernier événement que la Diète (Assemblée) polonaise a décidé sur le choix des couleurs du drapeau officiel du Royaume de Pologne. Le choix a été le fruit de longues négociations et un compromis entre la proposition d’un drapeau blanc royal et le drapeau blanc-rouge-bleu proposé par l’Association des Patriotes polonais. La loi fut proclamé le 7 février 1831.

4. Le XXe siècle apporte plusieurs modifications du drapeau 

A l’aube du recouvrement de l’indépendance (11 XI 1918) les caractéristiques du drapeau officiel de la Pologne ont été promulguée dans une loi du 1 août 1919. Si la notion du rouge choisie était le carmoisi, dix ans après on l’a modifiée en proposant le vermillion :

 

Si après la Seconde guerre mondiale, les autorités communistes n’ont pas modifié les couleurs nationales du drapeau (afin de démontrer la continuité de l’état), elles ont modifié en 1956 l’emblème polonais, ôtant la couronne à l’aigle blanc, symbole de royauté, detestée par les communistes.

 

(les deux drapeaux polonais 1919 – 1939, le second modèle utilisé aussi par le Gouvernement polonais en exil à Londres)

(drapeau avec emblème pendant l’époque communiste)

5. 1990 – aujourd’hui : retour de la couronne et le drapeau à l’ère du numérique

Les couleurs définies en 1919 indiquaient le blanc et le rouge carmoisi, le développement technologique a rendu cette définition insuffisante. C’est pourquoi un Comité spéciale héraldique a défini le rouge du drapeau en travaillant dans l’espace colorimétrique L*u*v* CIE 1976 (CIELUV), en retournant par ailleur au rouge carmoisi. Quant au blanc, il est légèrement plus foncé que le blanc standard.

Après la chute du communisme en 1989, l’aigle avec la couronne est de retour à partir de 1990. Il reste inchangé jusqu’à aujourd’hui malgré les discussions actuelles sur la nécessité d’adaptation des couleurs à des espaces de couleurs numériques actuellement en usage.

sources : wikipedia polska / le petit journal / rp.pl / touslesdrapeaux.xyz

Planifié Histoire

Rencontre avec Gaétan Nocq au Mémorial de

Dans le cadre du Festival de la bande dessinée historique « Traits de mémoire »
10 10.2020 Evenements, Histoire, Littérature