17.09.2021 - 27.11.2021 Arts visuels, Evenements

Le pli du ventre cosmique – exposition au Bétonsalon, Paris

Jagna Ciuchta avec Aïcha & Sheila Atala, Miriam Cahn, Patty Chang, Arnaud Cousin, Chloé Dugit-Gros, Allal El Karmoudi, Fadma El Karmoudi, Karima El Karmoudi, Nan Goldin, Nancy Holt, Marta Huba, Suzanne Husky, Graciela Iturbide, Janka Patocka, Samir Ramdani, Martha Salimbeni, Alina Szapocznikow, Dorothea Tanning, Eden Tinto Collins, T. Venkanna

Jagna Ciuchta avec Aïcha & Sheila Atala, Miriam Cahn, Patty Chang, Arnaud Cousin, Chloé Dugit-Gros, Allal El Karmoudi, Fadma El Karmoudi, Karima El Karmoudi, Nan Goldin, Nancy Holt, Marta Huba, Suzanne Husky, Graciela Iturbide, Janka Patocka, Samir Ramdani, Martha Salimbeni, Alina Szapocznikow, Dorothea Tanning, Eden Tinto Collins, T. Venkanna

du 17 septembre au 27 novembre 2021

Bétonsalon – centre d’art et de recherche
9 Esplanade Pierre Vidal-Naquet 75013 Paris

Depuis 2011, le travail de Jagna Ciuchta s’amplifie et se complexifie par l’invitation à d’autres artistes au cœur de sa propre pratique. Sous la forme d’expositions collectives, sa pratique évolutive est un vecteur de relations affectives et esthétiques indissociable de sa dimension économique, de son rapport à l’institution et à son milieu. Animée par un souci d’autonomie pratique, symbolique, esthétique vis-à-vis du cadre institutionnel, Jagna Ciuchta définit ses propres outils de monstration et de documentation.

Ses œuvres mettent en scène la confusion des registres réels ou fantasmés, des espaces intérieur et extérieur, de soi et des autres dans une forme d’hospitalité radicale. À travers le motif de l’incorporation d’œuvres immergées dans ses scénographies ou ses photographies, Jagna Ciuchta disparaît derrière la figure du commissaire – elle parle de « naive curating » – en jouant avec les marges de l’institution qui l’accueille.

Son hospitalité, chargée d’un certain érotisme au sens d’un désir de contact, d’enveloppement voire d’absorption, conduit à une forme d’effacement de soi, de glissement continu, d’instabilité des formes. Jagna Ciuchta fait évoluer ses dispositifs, réorganisant continuellement l’accrochage des œuvres, transformant sa scénographie qui bat de son propre rythme, de son ouverture à sa fermeture. 

ÉVÉNEMENTS

SAMEDI 23 OCTOBRE DE 17H À 18H

Conférence de Valentin Gleyze autour de l’œuvre d’Alina Szapocznikow, suivie d’une conversation avec Jagna Ciuchta.

SAMEDI 27 NOVEMBRE DE 17H À 18H

Conversation entre Jagna Ciuchta, Émilie Renard et Mathilde Belouali-Dejean.

MERCREDI 13 & SAMEDI 16 OCTOBRE DE 14H30 À 16H30

Wycinanki, atelier découpage avec Janka Patocka.

Atelier 1 : intergénérationnel, à partir de 6 ans jusqu’à l’infini.

Atelier 2 : de 8 à 12 ans.

Tous les ateliers sont gratuits et suivis d’un goûter.

Programmation complète se trouve sur le site http://www.betonsalon.net/

Informations Passe sanitaire
L’accès à Bétonsalon – centre d’art et de recherche se fait sur présentation d’un passe sanitaire valide, exigible pour toutes les personnes de 18 ans et plus.

Cette exposition est coproduite avec le centre d’art image/imatge, Orthez, où s’est déployé un premier chapitre du 11 juin au 28 août 2021. Elle bénéficie du soutien de la Collection Antoine de Galbert pour le prêt des œuvres de Miriam Cahn, Patty Chang, Graciela Iturbide, Dorothea Tanning et T. Venkanna, du Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur pour le prêt de l’œuvre de Nan Goldin, de la galerie Loevenbruck et Piotr Stanisławski pour le prêt de l’œuvre d’Alina Szapocznikow, d’Electronic Arts Intermix pour l’œuvre de Nancy Holt, de la boutique oeufs-de-yoni.com pour l’œuvre de Marta Huba.

Commissariat : Émilie Renard

Crédits : Alina Szapocznikow, Fotorzeźby [Photosculptures], 1971/2007
Vue de l’exposition Le Pli du ventre cosmique au centre d’art image/ imatge, Orthez, 2021
© Adagp, Paris, 2021. Photo : Jagna Ciuchta 

de à
Planifié ical Google outlook Arts visuels Evenements