6.12.2021 - 17.12.2021 Evenements, Patrimoine & société

Merci France – Les Polonais

6-17 décembre 2021 – exposition « Merci France -Les Polonais »

du lundi au vendredi de 10h à 18h

Mouvement Démocrate – 133bis rue de l`Université, 75007 Paris

Entrée libre.

Passe sanitaire et port du masque obligatoires.

Le 13 décembre 1981, la loi martiale est proclamée en Pologne par le gouvernement communiste. Des dizaines de milliers de personnes sont arrêtées et envoyées dans des camps d’internement. Les communistes tentent de rétablir brutalement leur autorité par un coup de force face à Solidarność, le mouvement syndical libre qui venait de naître. La situation dégénère aussi d’un point de vue économique, les tickets de rationnement sont rétablis….

En même temps, des centaines de milliers de Polonais se retrouvent coupés de leur patrie. Les lignes téléphoniques sont bloquées ; lorsqu’elles furent rétablies après des mois, elles étaient désormais accompagnées par une voix automatique répétant sans cesse : « conversation contrôlée, conversation contrôlée ». Des milliers de Polonais se retrouvent bloqués en France sans pouvoir revenir, inquiets pour le futur de leur patrie.

La France partage avec la Pologne une longue histoire d’amitié ayant compté parmi de nombreux épisodes l’accueil de la « Grande émigration » à Paris à partir de 1831, consécutivement à l’insurrection et au soulèvement ayant éclaté en novembre 1830 contre l’empire russe. Parmi les hommes illustres ayant rejoint les rangs de cette émigration, il y eut Frédéric Chopin. Un des grands amis des Polonais et de leur cause fut Victor Hugo. Lorsque la Grande Guerre tirait à sa fin, la France fut aux côtés des États-Unis le plus grand allié de la Pologne ressuscitée après plus de cent ans de partages.

Quand la loi martiale est déclarée en 1981, la France et son peuple se mobilisent massivement de façon spontanée pour aider la Pologne une nouvelle fois meurtrie. Des cartes de séjour sont distribuées ainsi que des aides sociales. Le maire de Paris de l’époque, Jacques Chirac, organise des logements sociaux pour des Polonais en France et un grand convoi humanitaire de plus d’une centaine de camions est envoyé en Pologne quelques jours seulement après la proclamation de la loi martiale. Ces camions étaient conduits à la frontière polonaise par les PDG des grands groupes français de l’époque. Ces convois transportaient aussi des matériaux clandestins et « illégaux » nécessaires au fonctionnement de la presse clandestine, sans laquelle l’esprit de résistance insufflé par Solidarność aurait risqué de perdre de son élan. Un grand nombre de militants de Solidarność sont en cavale.

Très rapidement, dans la majorité des grandes villes et dans les villages de France entre 1981 et 1982 se créent spontanément des comités de soutien à Solidarność. Ces communautées vont fournir à la Pologne et à Solidarność une aide matérielle et logistique essentielle qui va durer jusqu’à la fin des années 1980.

Cette exposition est dédiée à tous les Français et toutes les Françaises qui, souvent dans l’anonymat, ont participé à cette mobilisation populaire de soutien à une nation en détresse.

 

de à
Planifié Evenements Patrimoine & société