13.06.2022 Evenements, Littérature, Musique, Musique

Année du Romantisme polonais

200 ans de « Ballades et romances » de Adam Mickiewicz

Ballades et romances

Frédéric Chopin et Adam Mickiewicz sont les plus grandes figures de la culture polonaise, mais aussi des artistes romantiques majeurs de la scène européenne, musicale pour le premier, littéraire pour le second. Ils ont laissé une empreinte indélébile sur la musique et les lettres et sans nul doute sur l’identité nationale polonaise.

Leurs destins d’exilés se sont croisés à Paris, seconde patrie pour les Polonais de la Grande Émigration, contraints à fuir leur pays occupé, rayé de la carte. Loin de leur Pologne natale, dans leurs élans artistiques, ils sublimaient le folklore et l’imaginaire populaire polonais, qu’ils mêlaient au combat patriotique pour l’indépendance de leur pays.

Avec son premier recueil de poèmes « Ballades et romances », publié en 1822, il y a tout juste 200 ans, Adam Mickiewicz marque le début du romantisme dans la littérature polonaise et devient son chef de file. Il est considéré comme le prophète national polonais.

Ses ballades poétiques deviennent une inspiration pour les ballades musicales de Chopin qui, à son tour, va créer une œuvre à la fois intime et universelle. Deux pierres à l’édifice de la culture polonaise, grâce auxquelles le pays a survécu, grâce auxquelles il a surmonté les épreuves.

En cette Année du Romantisme polonais, instaurée en 2022 par la Diète polonaise pour célébrer le bicentenaire de ce mouvement culturel en Pologne, il est important de rappeler l’héritage que nous ont laissé les héros romantiques, les artistes et les intellectuels. La mémoire du romantisme polonais est la mémoire du peuple polonais.

Récital de piano de

Jakub Kuszlik

lauréat du 4e prix du Concours international Frédéric Chopin de Varsovie 2021

lundi 13 juin 2022 à 18h

PROGRAMME

Frédéric Chopin

Ballade n° 1 en sol mineur, op. 23
Ballade n° 2 en fa majeur, op. 38
Trois Mazurkas, op. 50
n° 1 en sol majeur
n° 2 en la bémol majeur
n° 3 en do dièse mineur
Scherzo n° 3 en do dièse mineur, op. 39

——–

Sonate pour piano n° 3 en si mineur, op. 58
I. Allegro maestoso
II. Scherzo (molto vivace)
III. Largo
IV. Finale. Presto non tanto. Agitato


Projet réalisé par Arte Fundacja Kultury i Edukacji, sous le patronage du ministère de la Culture et du Patrimoine national, et en partenariat avec l’Institut Polonais de Paris dans le cadre du cycle « Varsovie s’invite à Paris ».


Cité internationale des arts
18 rue de l’Hôtel de Ville
75004 Paris         
Entrée libre

Planifié Evenements >Littérature >Musique >Musique