15.11.2022 - 19.11.2022 Cinéma, Evenements

FESTIVAL KINOPOLSKA A TOULOUSE

Festival du film polonais

15 – 19 novembre 2022


Mardi 15 novembre

American Cosmograph

  • 20h30 – présentation du film Io/Eo par Corinne Maury, maître de conférences, Université Jean-Jaurès
  • Vidéo réalisée par Jerzy Skolimowski à propos de son film
  • 20h30 – Jerzy Skolimowski : Io/Eo

Mercredi 16 novembre

Cinéma ABC

  • 18h00 – Tomasz Habowski : Piosenki o miłości/Songs About Love [Les chansons sur l’amour]
  • 20h30 – Bartosz Blaschke : Sonata

Jeudi 17 novembre

Cinéma ABC

  • 20h30 – Łukasz Ronduda : Wszystkie nasze strachy/All Our Fears [Toutes nos peurs] – en partenariat avec EUNIC et les Soirées des cinémas européens

Vendredi 18 novembre

Cinémathèque

  • 18h30 – Krzysztof Zanussi : Constans [La Constante]
  • 20h00 – pot de l’amitié
  • 21h00 – film Eter [Ether] présenté par le réalisateur Krzysztof Zanussi
  • 23h00 – discussion

Samedi 19 novembre

Cinéma ABC

  • 18h00 – Kuba Mikurda : Ucieczka na srebrny glob/Escape to the Silver Globe, [Évasion sur le globe d’argent] documentaire
  • 20h00 – Aleksandra Terpińska : Inni ludzie/Other people [Les autres gens]
  • 22h00 – pot de clôture
  •  

EDITO


En Pologne, le cinéma est un art de premier ordre car il montre la spécificité et la culture d’un pays dont la situation géopolitique le place souvent sur le devant de la scène internationale. Cette année, le festival de cinéma Kinopolska se déroule dans des circonstances particulières : une nouvelle guerre a éclaté à ses frontières lui conférant le rôle important dans l’évolution du conflit. Les cinéastes polonais ne tarderont pas à réagir à cette agression. L’édition parisienne de Kinopolska contient un volet dédié à la filmographie ukrainienne et, bien que l’édition toulousaine n’ait pas inscrit cette thématique dans son programme, notre équipe tient à manifester sa solidarité avec les Ukrainiens.

Nous ouvrons le festival avec le dernier film de Jerzy Skolimowski Eo qui a attiré l’attention des critiques lors du festival de Cannes. Inspiré du film Au Hasard Balthazar de Robert Bresson (1966), il suit les pérégrinations d’un âne qui découvre les différentes facettes de la cruauté humaine.

Cette projection est suivie de films d’un autre grand maître du cinéma polonais, Krzysztof Zanussi, qui est l’invité d’honneur de cette édition. Deux films de ce cinéaste sont proposés, un marquant le début de sa carrière et l’autre – plus récent. Le premier, La constante, prix du jury à Cannes en 1980, n’a rien perdu de sa force ; il raconte l’histoire d’un jeune homme honnête et idéaliste confronté à la corruption. Le second, Ether, inspiré du mythe de Faust, séduit par le climat de mystère et d’ambiguïté où se heurtent le bien et le mal.

Les autres films, réalisés par des jeunes cinéastes, nouvelles voix fortes du cinéma polonais, sont tantôt tissés autour d’une épreuve que les personnages doivent surmonter pour réaliser leurs rêves, tantôt focalisés sur les fléaux de la société moderne en perte des valeurs humaines et empreinte de préjugés, tantôt plongés dans une ambiance émouvante douce-amère dans laquelle évoluent les protagonistes en quête effrénée de l’amour. N’oublions pas un documentaire fort intéressant, racontant l’histoire du film d’Andrzej Żuławski Sur le globe d’argent (1988), épopée de science-fiction à l’instar de La guerre des étoiles qui aurait pu être un des films-cultes de la cinématographie polonaise, si sa production n’avait pas été arrêtée peu avant sa diffusion…

Kinga Joucaviel


FILMS


IO / EO – Jerzy Skolimowski, 2022, 1h24, drame.

15 novembre, 20h30,American Cosmograph

Scénario : Ewa Piaskowska, Jerzy Skolimowski, Image : Michał Dymek, Montage : Agnieszka Glińska, Musique : Paweł Mykietyn, Production : Skopia Film Recorded Picture Company.

Avec : Sandra Drzymalska, Mateusz Kościukiewicz, Lorenzo Zurzolo, Isabelle Huppert.

Eo, c’est ainsi que s’appelle l’âne gris aux yeux mélancoliques, protagoniste du film qui raconte l’errance de ce pauvre animal confronté tour à tour à une nouvelle forme de violence. En réalité, ce n’est pas l’âne, mais la façon dont les hommes le perçoivent qui fait de ce film un véritable crève-cœur. C’est un hommage à Robert Bresson, auteur du film Au hasard Balthazar, dont cette histoire est une variation. Ce film a été conçu par amour pour les animaux et la nature. Aucun animal n’a été blessé sur le tournage de ce film – assure Jerzy Skolimowski.

Jerzy Skolimowski, né en 1938 à Łodź, est un immense réalisateur. Formé à l’École nationale de cinéma de Łódź, auteur des scénarii Le Couteau dans l’eau de Roman Polański et Les Innocents charmeurs d’Andrzej Wajda, il se fait connaître au début des années 60 avec la tétralogie : Signes particuliers : néant, Walkower, La Barrière, Haut les mains. Il est lauréat de prix prestigieux, entre autres, Ours d’Or à la Berlinale en 1967 pour Le Départ, Lion d’Or au Festival de Venise pour l’ensemble de sa carrière. En 2017, il est l’invité d’honneur de la Cinémathèque de Toulouse (Semaine polonaise) et en 2019, c’est la Cinémathèque française de Paris qui lui rend hommage. Habitué du Festival de Cannes, il revient en compétition en 2022 avec EO. En parallèle, il mène une activité de peintre.

PIOSENKI O MIŁOŚCI / SONGS ABOUT LOVE – Tomasz Habowski, 2021, 1h30, film musical.

16 novembre, 18h00, ABC

Scénario : Tomasz Habowski, Image : Weronika Bilska, Montage : Patrycja Piróg, Musique : Kamil Holden Kryszak, Production : Kinhouse.

Avec: Justyna Święs, Tomasz Włosok, Andrzej Grabowski, Patrycja Volny.

L’action du film se déroule de nos jours à Varsovie. Robert est musicien et rêve de publier un album. Il tombe sous le charme d’Alicja, une jeune femme fraîchement arrivée à Varsovie. Elle est chanteuse et auteure de textes pleine de talent. La passion pour la musique les unit, mais leurs ambitions les séparent. Le film, dans sa légèreté, fait penser au Frances Ha de Greta Gerwig. Son ambiance, douce et mélancolique, est agrémentée de chansons dont les textes sont écrits par le réalisateur. Justyna Święs (Alicja), grande star de la scène indie en Pologne (The Dumplings) apparaît pour la première fois sur le grand écran avec cette interprétation magnétisante.

SONATA – Bartosz Blaschke, 2021, 1h58, drame inspiré des faits réels.

16 novembre, 20h30, ABC

Scénario : Bartosz Blaschke, Image : Tomasz Augustynek, Montage : Robert Piechnik, Musique : Krzysztof Aleksander Janczak, Production : MediaBrigade.

Avec : Michał Sikorski, Małgorzata Foremniak, Łukasz Simlat, Konrad Kąkol, Jerzy Stuhr.

C’est une histoire émouvante sur le handicap, le dépassement des faiblesses et la poursuite de rêve impossible. Elle raconte la vie d’un jeune homme à qui on a initialement diagnostiqué une forme d’autisme. Il s’avère qu’en réalité, il s’agit d’une déficience auditive grave. Ce diagnostic permettra de découvrir un talent musical extraordinaire chez ce jeune garçon.

WSZYSTKIE NASZE STRACHY/ ALL OUR FEARS – Łukasz Ronduda, 2021, 1h34, drame.

17 novembre, 20h30,  ABC – en partenariat avec EUNIC et les Soirées des cinémas européens

Scénario : Łukasz Ronduda, Michał Oleszczyk, Katarzyna Sarnowska, Image : Łukasz Gutt, Montage : Przemysław Chruścielewski, Musique : Igor Kłaczyński, Marcin Lenarczyk, Production : Serce.

Avec : Dawid Ogrodnik, Maria Maj, Andrzej Chyra, Oskar Rybaczek, Jacek Poniedziałek, Agata Łabno.

Daniel, artiste homosexuel et catholique, habite à la campagne où, malgré sa « différence », il est accepté par la communauté rurale. Mais lorsqu’une de ses amies ne résiste plus aux attaques homophobes et se suicide, Daniel tente de convaincre les villageois de participer à une marche en hommage à la jeune femme disparue, mais ces derniers lui tournent le dos. C’est une histoire saisissante d’un artiste militant, inspirée de la vie de Daniel Rycharski.

CONSTANS / LA CONSTANTE – Krzysztof  Zanussi, 1980, 1h27, drame psychologique.

18 novembre, 18h30, Cinémathèque

Scénario : Krzysztof Zanussi, photos : Sławomir Idziak, Musique : Wojciech Kilar, Production : Studio TOR.

Avec : Tadeusz BradeckiZofia Mrozowska, Cezary Morawski.

Witold est passionné de l’alpinisme. Son emploi d’organisateur des foires lui permet de voyager à l’étranger. En Inde, il découvre les manigances de son patron qui réussit à y entraîner les autres membres de l’équipe. D’une droiture morale indéfectible, Witold s’attire l’hostilité de ses collègues et la haine de son chef. Abandonné par ses collègues, il décide de partir pour réaliser son rêve : escalader l’Himalaya. Mais il est frappé de plein fouet par le mauvais sort… C’est l’un des films les plus importants de Krzysztof Zanussi – il pose la question essentielle et intemporelle sur le prix d’une fidélité sans compromis à soi-même dans un monde qui… encourage les compromis.

Krzysztof Zanussi, né en 1939, est un réalisateur, producteur et scénariste polonais de cinéma et de théâtre. Après avoir fait des études de physique et de philosophie, il obtient le diplôme de l’École nationale de cinéma de Łódź. Il est professeur de cinéma à l’European Graduate School de Saas-Fee en Suisse et à l’Université de Katowice en Pologne. Il est lauréat de nombreuses distinctions : Lion d’or au Festival du film de Venise 1984 pour A Year of the Quiet Sun, prix du jury au Festival de Cannes en 1980 pour The Constant Factor, deux Grands Prix au Festival du film de Gdynia en 1977 et 2000 pour Camouflage et Life as a Fatal Sexually Transmitted Disease, Prix Robert-Bresson en 2005.

ETER / ÉTHER – Krzysztof Zanussi, 2018, 1h58, drame.

18 novembre, 21h00, Cinémathèque

Scénario : Krzysztof Zanussi, Montage : Milena Fiedler, Photos : Piotr Niemyjski, Scénographie : Joanna Macha, Production : Studio TOR, co-production : Pologne, Lituanie, Hongrie, Italie.

Avec : Andrzej Chyra, Jacek Poniedziałek, Ostap Vakuliuk, Zsolt Laszlo.

L’action du film se déroule peu avant la Première Guerre mondiale dans la périphérie de l’Empire russe. Un médecin administre une dose mortelle d’éther à une jeune femme. Accusé de tentative de meurtre et de viol, il réussit à s’échapper. Il trouve un emploi de médecin militaire dans une forteresse en Autriche-Hongrie où il poursuit ses expérimentations sur l’éther pour atténuer la douleur, mais aussi manipuler le comportement humain. Ether, film inspiré du mythe de Faust, séduit par son climat de mystère et d’ambiguïté dans la confrontation entre le bien et le mal.

UCIECZKA NA SREBRNY GLOB / ÉVASION SUR LE GLOBE D’ARGENT – Kuba Mikurda, 2021, 1h34, film documentaire.

19 novembre, 18h00, ABC

Scénario : Kuba Mikurda, Image : Radosław Ładczuk, Montage : Izabela Pająk, Laura Pawela, Musique : Stefan Wesołowski, Production Silver Frame Telewizja, Polska Wytwórnia Filmów Dokumentalnych i Fabularnych, DI Factor MX35, Krakowskie Biuro Festiwalowe.

Sur le globe d’argent d’Andrzej Żuławski aurait pu être le film de science-fiction le plus extraordinaire de l’histoire. Pourquoi donc les autorités de la République populaire de Pologne ont-elles arrêté la production deux semaines avant la fin du tournage ? Pour des raisons d’ordre politique, artistique, économique ou personnel ? Évasion sur le globe d’argent est un film sur le plus grand mystère et sur le rêve inassouvi du cinéma polonais.

INNI LUDZIE / OTHER PEOPLE – Aleksandra Terpińska, 2022, 1h46, drame.

19 novembre, 20h00, ABC

Scénario : Aleksandra Terpińska d’après Inni Ludzie de Dorota Masłowska, Image : Bartosz Bieniek, Montage : Magdalena Chowańska, Musique : Auer, Production : Madants.

Avec: Jacek Beger Sonia Bohosiewicz Magdalena Koleśnik Marek Kalita Sebastian Fabijański.

Kamil vit dans un appartement exigu avec sa mère et sa sœur ; rappeur amateur, sans trop de perspectives d’avenir, il s’adonne au trafic de drogue. Iwona, une femme de 40 ans, pour oublier son mal de vivre, se réfugie dans les antidépresseurs… C’est une ballade urbaine, triste et ironique, dans la Pologne d’aujourd’hui. Le film est une adaptation saisissante de l’œuvre éponyme de Dorota Masłowska.


LIEUX

Cinéma ABC
13, rue Saint-Bernard
31 000 Toulouse
Tél : 05 61 21 20 46

Cinéma American Cosmograph
24, rue Montardy
31 000 Toulouse
Tél : 05 61 21 22 11

Cinémathèque de Toulouse
69, rue du Taur
31000 Toulouse
Tél : 05 62 30 30 10


TARIFS

Les tarifs habituels pratiqués  par les cinémas.


CONTACTS

apolina.toulouse@gmail.com
www.association-apolina.fr
Facebook : Association Apolina  
Site de la mairie : Une Saison Cinéma à Toulouse – Toulouse.fr


Équipe « Cinéma »

de l’Association Apolina
Kinga Joucaviel, Lucie Twardowski, Patrick Butez, Hanna Traczyk, Andrzej Dudziński.


Partenaires

Institut polonais de Paris, Consulat général de Pologne à Lyon, Mairie de Toulouse, Goethe Institut, Cinémas : ABC, American Cosmograph, Cinémathèque de Toulouse.

de à
Planifié Cinéma >Evenements