17.02.2024 - 11.05.2024 Recommandations

Réenchantement – exposition à la galerie Thaddaeus Ropac

L’exposition réunit dix artistes (dont Dorota Gawęda & Eglė Kulbokaitė et Teresa Pągowska), autour du terme "réenchantement", de plus en plus présent dans le paysage culturel, qui implique un acte de réparation du monde à travers l’émerveillement

Exposition
Jusqu’au 11 mai 2024
Thaddaeus Ropac, Paris Pantin

L’exposition Réenchantement réunit dix artistes dont les pratiques témoignent d’un élan vers le réenchantement du monde, le terme, de plus en plus présent dans le paysage culturel, qui implique un acte de réparation du monde à travers l’émerveillement et propose une nouvelle éthique qui parvient à renouer avec un sens du mystère. L’exposition répond à une réalité souvent ressentie comme démystifiée et endommagée par la crise écologique et l’hyperrationalisation.

Les artistes exposés proposent un réenchantement du monde en imprégnant la réalité d’imaginaire et en collaborant avec le vivant et la matière plutôt que de les instrumentaliser. En se détachant d’une perspective linéaire et en privilégiant des perspectives multidimensionnelles, les artistes s’exercent à réinventer notre rapport à la réalité environnante. Certains artistes inversent la hiérarchie entre le paysage et la figure, d’autres fusionnent des figures humaines avec l’animal ou le végétal. D’autres artistes encore donnent libre cours au pouvoir transformateur des matières qui évoluent au cours de l’exposition.

Teresa Pągowska, Bies II, 1970, acrylic, tempera on canvas, Image 130 x 150 cm (51,18 x 59,06 in), (TP 1008), © Teresa Pągowska Estate

Teresa Pągowska (1926-2007, Varsovie, Pologne) s’imprègne à la fois d’une expérience incarnée d’un corps de femme dans l’environnement et de ses rêves qu’elle matérialise dans ses toiles. La commissaire d’exposition, Oona Doyle, rapporte : « Dans une société qui a favorisé le point de vue des hommes, l’expérience des femmes est reléguée au second plan. Face à cette réalité patriarcale, l’imagination offre la possibilité de se libérer d’une logique imposée ».

DEU, Hamburg, 2021, Ausstellung: « Magazine » im Kunstverein Hamburg, Copyright photo: Fred Dott

S’inspirant du folklore slave, le duo d’artistes Dorota Gawęda (née en 1986 à Lublin, Pologne – vit à Bâle) et Eglė Kulbokaitė (née en 1987 à Kaunas, Lituanie – vit à Bâle) propulse Południca, une figure mythologique qui hante les travailleurs des champs, dans l’ère de l’intelligence artificielle.   L’installation-mirage qui en résulte génère des fleurs chimériques qui brouillent la distinction entre la nature, l’humain et la technologie.

Réenchantement
Bianca Bondi, Shuyi Cao, Dorota Gawęda & Eglė Kulbokaitė, Olga Grotova, Angelika Loderer, Manuel Mathieu, Wanda Mihuleac, Teresa Pągowska, Ariana Papademetropoulos
Commissaire d’exposition : Oona Doyle
17 février—11 mai 2024
Thaddaeus Ropac, Paris Pantin
https://ropac.net/fr/exhibitions/693-re-enchantment/

de à
Planifié ical Google outlook Recommandations

Films polonais dans le cadre du Festival

Projections en présence des réalisatrices et de réalisateur
02 04.2024 15 04.2024 Cinéma, Événements, Recommandations

Karolina & Iwo 🗓

deux concerts du duo polonais dans le Gers
05 04.2024 06 04.2024 Recommandations