5.05.2021 - 30.05.2021 Film

Films polonais au Festival Millenium

Le Festival Millenium a pour vocation d’être le lieu de diffusion d’un cinéma documentaire de qualité et indépendant qui parle de notre époque et amène le spectateur à réfléchir sur son rapport au monde. Depuis plus de 10 ans, l’évolution du festival témoigne de la volonté de mettre sur pied un événement international de haut niveau à Bruxelles, capitale culturelle au coeur de l’Europe. Le festival Millenium met en avant des films dont les thèmes sont liés aux grands enjeux et objectifs du XXIe siècle, adoptés en l’an 2000 par les Nations Unies et qui reflètent les rêves et les ambitions de l’humanité pour un monde plus juste et équitable.

Programme du Millenium Festival > http://www.festivalmillenium.org/

Tickets pour visionner les films sur la plateforme Sooner > https://stream.sooner.be/signin/subscribe/millenium

Dans le cadre de l’édition 2021 du Millenium Film Festival, découvrez les films polonais suivants:

“Stolen Fish” de Gosia Juszczak

Du 05.05 au 30.05 // 30 Min // Anglais, sous-titré en français et anglais

En Gambie, le plus petit pays d’Afrique continentale, le poisson est maintenant réduit en poudre par des entreprises chinoises. Exportée massivement vers l’Europe ou la Chine, cette farine de poisson est destinée à nourrir les animaux de l’élevage industriel. Privée de sa principale source de protéines, la population locale lutte pour sa survie tandis que la surpêche appauvrit les écosystèmes marins. A travers les récits intimes d’ Abou, Mariama et Paul, le film révèle leurs luttes quotidiennes, leurs colères et leurs espoirs.  Pour certains, la migration est la seule issue.

Un premier film sur les usines de farine de poisson en Gambie offrant un aperçu inédit sur les innombrables facteurs de migration et l’effet domino de la surpêche.

 

“I need the Handshakes” de Andrei Kutsila

Du 19.05 au 30.05 // 18 Min // Biélorusse et russe, sous-titré en français et anglais

Dans un hameau reculé de Biélorussie. Walentyna, 92 ans, vit dans un petit chalet où elle prend soin de sa fille, paralysée de naissance. Tania n’a jamais couru, nagé, ni embrassé qui que ce soit. Depuis toujours, elle ne peut bouger ni ses bras, ni ses jambes. Elle a pourtant trouvé le moyen de s’exprimer à travers la peinture et la poésie où elle évoque les douleurs de l’existence autant qu’elle en célèbre les beautés. Alors qu’elle est au crépuscule de sa vie, Walentyna ouvre les cahiers usés de sa fille dont la force poétique ne peut que subjuguer. Doté d’une esthétique quasi impressionniste, ce court-métrage humain et pudique constitue une formidable ode à la vie.

from to
Scheduled Film