23.08.2021 Actualité, Histoire

Journée Européenne du Souvenir des Victimes des Régimes Totalitaires

Depuis sa proclamation en 2009 par le Parlement Européen, la date du 23 août est dédiée à la commémoration des vies volées par le nazisme, le stalinisme et les autres idéologies totalitaires.

Pourquoi la date du 23 août? 

Car c’est ce jour-là, en 1939 qu’un accord entre l’Allemagne nazie et l’Union Soviétique (le pacte Molotov-Ribbentrop) a ouvert la voie à la Seconde Guerre Mondiale et aux violences totalitaires, allant de la migration forcée au génocide, en passant par l’esclavage et les crimes de guerre, jusqu’à un événement sans précédent dans l’histoire mondiale: l’Holocauste. Pour en apprendre davantage, visitez la page de notre partenaire European Network Remembrance and Solidarity.

 

Soyez là où ils vous forcent à être. Restez là, comme une épingle de fer dans le corps de l’empire.” (Citation de Jaan Kross)

 

A cette occasion, nous vous invitons à prendre part à la commémoration en découvrant ci-dessous le parcours de l’écrivain estonien Jaan Kross (1920 – 2007) dans une vidéo du European Network Remembrance and Solidarity. Nominé à plusieurs reprises pour le Prix Nobel, il a souffert de persécution et d’emprisonnement par les régimes allemand nazi et soviétique et y a survécu. Il a par la suite écrit des livres devenus des symboles d’opposition morale à l’oppression et a grandement participé au processus d’indépendance de l’Estonie. Pour en apprendre plus sur l’oeuvre et la vie de Jaan Kross, découvrez cette article.

En s’y intéressant, nous choisissons de ne pas identifier les victimes comme un collectif anonyme, mais bien comme des individus, chacun ayant sa propre histoire et son propre destin, et cela, afin de continuer à combattre les idéologies extrêmes.

 

Cette action est menée en partenariat avec le European Network Remembrance and Solidarity, le House of European History, l’Ambassade d’Estonie à Bruxelles, le Centre Culturel Hongrois de Bruxelles, le Centre Culturel Tchèque de Bruxelles et l’Institut Polonais de Bruxelles.

Scheduled Actualité Histoire