8.10.2021 - 23.01.2022 Actualité, Arts

Janek Simon @Eurasia – A Landscape of Mutability

L’exposition EURASIA – A Landscape of Mutability cherche à cartographier les pratiques innovantes et les échanges qui reflètent la pluralité des cultures, des collaborations et des conceptions de l’Eurasie, avec toutes ses innovations et ses frictions. Inspirée par l’imagination des artistes, elle considérera l’Eurasie comme un paysage de mutabilité. EURASIA explorera les transformations et la mutipolarité croissante du supercontinent, reflétant le flux des pratiques culturelles, de la communication et des échanges.

Elle posera la question suivante : comment l’Eurasie a-t-elle inspiré les artistes et les penseurs au cours de l’histoire, et comment cela a-t-il varié à travers le supercontinent ?


EURASIA – A Landscape of Mutability

Du 8 Octobre 2021 au 23 Janvier 2022

M HKA – Museum of Contemporary Art Antwerp

Site de l’exposition 


Janek Simon with his work ‘Man with the Head of Dogs’, 1-5, 2015

Janek Simon

Simon a étudié la sociologie et la psychologie à l’université Jagiellone de Cracovie. Son activité artistique a débuté vers 2001. En tant que VJ Jansi, il a coopéré avec le groupe Commbo, réalisant des visualisations pour la musique dans les clubs et avec la Fondation 36,6. Il est l’auteur d’installations interactives, de vidéos, d’objets. Simon s’inspire des jeux vidéo, d’Internet et d’archives. Il vit et travaille à Cracovie.

Le thème principal de l’art de Janek Simon est le problème de la catastrophe, de la fin prochaine de la civilisation, qui pourrait être préfigurée par les jeux vidéo. Il crée des objets qui suggèrent l’approche d’un cataclysme. Il rassemble des indices et construit des outils à l’aide desquels un être humain peut se libérer de la civilisation et survivre face à la catastrophe. Cette attitude est basée sur la pensée des anarchiste qui ont propagé l’idée de la rébellion individuelle contre le système et l’État. Cette rébellion trouve son expression dans la créativité individuelle de Simon, et par conséquent, dans son aspiration à l’autosuffisance. 

Ses débuts artistiques ont eu lieu en 2002 lors du festival Novart.pl à Cracovie. Il y a présenté Carpet Invaders – un simple jeu d’ordinateur dont le plateau était une image d’un tapis projeté sur le sol. À l’intérieur des limites marquées par les bordures à la manière des tapis orientaux, un vaisseau spatial piloté par le spectateur tire sur des éléments de l’ornement oriental. 

En lire davantage sur Janek Simon sur culture.pl

from to
Scheduled ical Google outlook Actualité Arts