30.06.2020 Théâtre & danse

PORTRAITS DE METTEURS EN SCÈNE POLONAIS

WOJCIECH BOGUSŁAWSKI (1757-1829)

Wojciech Bogusławski est considéré comme le père du théâtre polonais. Acteur, metteur en scène, dramaturge et directeur de théâtre, Wojciech Bogusławski fut directeur du Théâtre national (Teatr Narodowy) fondée en 1765 à Varsovie, la première scène nationale polonaise et l’une des plus anciennes en Europe.

Wojciech Romuald Bogusławski (né à Glinno le 9 avril 1757 mort à Varsovie le 23 juillet 1829) est un acteur, dramaturge et directeur de théâtre polonais, considéré comme le père du théâtre polonais.  Wojciech Bogusławski est directeur du Théâtre national (Teatr Narodowy) qui, fondée en 1765, est la première scène nationale polonaise et l’une des plus anciennes en Europe. Bogusławski la dirige durant les périodes 17831785, 17901794 et 17991814 et traduit pour ses acteurs les pièces françaises, anglaises, allemandes, italiennes et espagnoles. Il introduit aussi sur la scène polonaise la musique italienne et traduit plusieurs opéras. Le 4 juin 1811, au palais de Krasiński, Wojciech Bogusławski annonce officiellement la création de la première Ecole dramatique et présente à ses excellents invités les douze premiers étudiants. L’école dure trois ans. Plus tard, les acteurs suivent des cours informels et il faut attendre 1932 pour que l’État polonais reconstitué en 1918 ouvre une nouvelle école (co-créé par Aleksander Zelwerowicz). A l’époque où la Pologne disparaît des cartes de l’Europe suite aux partages de ses territoires entre ses voisins, Bogusławski croit que le théâtre est une arme dans la lutte pour l’éducation patriotique, morale et esthétique de spectateurs. Il prônait un modèle du théâtre de droits civils, politiques et impliqué dans la vie de la nation comme un moyen de préserver l’identité polonaise à travers la langue, les coutumes et traditions nationales représentées.

Plus d’informations : https://fr.wikipedia.org/wiki/Wojciech_Bogusławski

TADEUSZ KANTOR (1915-1990)

Tadeusz Kantor, metteur en scène polonais de réputation mondiale.

Peintre, théoricien de l’art, scénographe, metteur en scène et réformateur de théâtre, il a contribué au renouvellement de l’esthétique du théâtre contemporain pendant toute sa vie. Après l’expérience théâtrale du Théâtre clandestin indépendant, pendant la guerre, Kantor travaille pour le théâtre officiel, mais s’oppose rapidement à la doctrine du réalisme socialiste. En 1955, il fonde le théâtre Cricot 2 puis le Théâtre autonome, le Théâtre informel, le Théâtre zéro, le Théâtre happening et le Théâtre impossible. Kantor puise dans les courants : constructivisme, dadaïsme, surréalisme, conceptualisme, qu’il a connus grâce à ses fréquents voyages à l’étranger. En 1975, Kantor publie son manifeste « Le Théâtre de la Mort » et crée le spectacle mythique « La Classe morte » (1974). Il réalise ensuite : « Wielopole, Wielopole » (1980), « Qu’ils crèvent les artistes » (1985) et « Je ne reviendrai jamais » (1988). En 1990, il travaille au théâtre Garonne à Toulouse sur son dernier spectacle : « Aujourd’hui c’est mon anniversaire ». Ce spectacle sera présenté par le Théâtre Cricot 2 après la mort de l’artiste…
Ses principales créations sont :
1942: Balladyna
1944: Le Retour d’Ulysse
1963: Le Fou et la nonne
1967: La Poule d’eau
1972: Les Cordonniers
1974: La Classe morte
1979: Où sont les neiges d’antan ?
1980: Wielopole Wielopole
1985: Qu’ils crèvent, les artistes
1988: Je ne reviendrai jamais
1990: Ô douce nuit
1990: Aujourd’hui, c’est mon anniversaire

Plus d’informations : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tadeusz_Kantor

KAZIMIERZ DEJMEK (1924-2002)

Kazimierz Dejmek, né le 17 mai 1924 et mort le 31 décembre 2002, était un homme de théâtre polonais, metteur en scène, comédien, directeur de théâtres, créateur de grands spectacles qui ont marqués l’histoire du théâtre polonais.

Au cours de sa carrière, il a dirigé plusieurs grands théâtres. Il a été cofondateur et directeur du Teatr Nowy de Łódź (1949-1961, 1975-79 et 2002). Il a dirigé également le Teatr Narodowy de Varsovie (1962-1968) et le Teatr Polski de Varsovie.

L’interdiction par les autorités de son spectacle “Dziady” (Les Aïeux) d’après Adam Mickiewicz (avec Gustaw Holoubek), présenté au Teatr Narodowy de Varsovie, a provoqué les protestations des étudiants qui ont débouché sur les événements de mars 1968 en Pologne.

Kazimierz Dejmek a été citoyen d’honneur de la ville de Łódź, ainsi que docteur honoris causa de l’Université de Łódź. Il a reçu de nombreuses autres distinctions, notamment la grande croix de l’ordre Polonia Restituta, l’une des plus hautes distinctions polonaises.

Il a été ministre de la Culture de 1993 à 1996.

PL : https://pl.wikipedia.org/wiki/Kazimierz_Dejmek

ENG : https://en.wikipedia.org/wiki/Kazimierz_Dejmek

 

ADAM HANUSZKIEWICZ (1924-2011)

Né le 16 juin 1924 et mort le 4 décembre 2011. Acteur et metteur en scène polonais, pendant de nombreuses années directeur artistique du Théâtre national de Varsovie et du Théâtre Nowy de Varsovie.

Il a passé sa jeunesse à Lviv, où il est né. Il a fait ses premiers pas sur scène en 1944, au théâtre de l’Armée polonaise. Après la guerre, il a travaillé dans les théâtres de Rzeszów, Jelenia Góra, Cracovie, Varsovie et Poznań. À partir de 1955, il a travaillé principalement à Varsovie. Il a cofondé le Théâtre de la Télévision, où il a dirigé en 1955 sa première pièce de télévision (« Le Renard doré » de Jerzy Andrzejewski). De 1957 à 1963, il a été son metteur en scène principal. De 1956 à 1968, il a travaillé comme metteur en scène et directeur du Teatr Powszechny. De 1968 à 1982, il a été directeur du Théâtre national de Varsovie. À cette époque, il a créé de nombreux spectacles, notamment « Balladyna » de Juliusz Slowacki, dans les costumes modernes et en utilisant des motos. Ayant perdu la confiance du pouvoir, il a été démis de ses fonctions en 1982, comme son prédécesseur, Kazimierz Dejmek. Pendant la loi martiale, il s’est joint au boycott de la télévision par les comédiens. Il a travaillé dans les théâtres de l’Athénée et du Studio de Varsovie, ainsi qu’à Łódź et à l’étranger. Dans les années 1989-2007, il a été directeur du Théâtre Nowy de Varsovie. Il est décédé le 4 décembre 2011 à Varsovie.

PL : https://pl.wikipedia.org/wiki/Adam_Hanuszkiewicz

ENG : https://en.wikipedia.org/wiki/Adam_Hanuszkiewicz

Planifié Théâtre & danse