13.12.2020 - 31.12.2025 à visionner, à visionner : histoire

L’Etat de siège en Pologne 1981 dans les images de l’INA

39 ans s’écoulent depuis la déclaration de l’Etat de siège en Pologne par le général Jaruzelski, événement qui a marqué l’Histoire contemporaine. Les sociétés européennes, en particulier les Français, ont su, en ces moments difficiles, montrer de la solidarité avec le peuple polonais. Retour en images retrouvées dans les archives de l’Institut national audiovisuel.

Les reportages cités ci-dessous ont été visionnés dans le JT de 20h sur Antenne 2. Les premières informations ont été présentées par Patrick Poivre d’Arvor, ensuite par Christine Ockrent.

Introduction : JT Antenne2 20H : émission du 26 mars 1981

“Mesdames, Messieurs, bonsoir, encore et toujours la Pologne…” – c’est par cette phrase qu’a commencé le JT de 20h du 26 mars 1981, présenté par Patrick Poivre d’Arvor. Dans le reportage consacré à la Pologne, on évoque la crise économique qu’a touché le pays à l’économie centralisée et industrie obsolète, gouverné depuis 36 ans par les gouvernements communistes successives. La crise s’est aggravée depuis les grèves pour la démocratie généralisées menées par Solidarność (période qui a permis le développement des mouvements démocratiques, appelée dans l’historiographie polonaise “Le carnaval de Solidarité”), que le gouvernement de Kania/Jaruzelski n’était pas capable de gérer. Il décidera à les réprimer sévèrement quelques mois après en instaurant un état de siège.

13 décembre 1981 : Etat de siège à Varsovie

L’état de siège est entré en vigueur le 13 décembre 1981 à partir de minuit. Les premières images de Varsovie ont été diffusées le même jour en France. Dans le reportage ci-dessous on parle de la présence de l’armée dans les rues de Varsovie et des conditions de travail plus rigoureuses qui avaient été décrétées. Parallèlement, ce que à ce moment l’opinion publique internationale ignorait, les arrestations et les repressions massives des opposants au pouvoir politique ont été organisées par le pouvoir dans tout le pays.

20h Antenne 2 du 17 décembre 1981- manifestations meurtrières en Pologne | Archive INA

Le reportage du 17 décembre parle des repressions sévères subies par la population, les ouvriers en particulier. En Silésie, la milice et l’armée massacrent les miniers en grève (9 personnes tuées, 23 blessés au total, les chiffres données au moment du reportage sont données par des médias du régime polonais), à Gdansk les repressions sont également sévères, perpétrées 10 ans après les massacres de 1970.

Un interview avec un expert (Paul Nahon) est également proposé.

27 décembre 1981 : Pologne, événements de la semaine

Reportage réalisé deux semaines après l’instauration de l’état de siège. On souligne notamment la solidarité exprimée par les ouvriers français envers leurs confrères polonais et par la classe politique française. Alors que les autorités sur place annoncent “le retour progressif à la normale”, des milliers de personnes n’ont toujours pas quitté les prisons ou les camps d’internement, dont Lech Walesa.

20h France 2 du 09 avril 1982 – Reportage clandestin en Pologne

Des images inédites de Pologne dont la population vit sous l’état de siège depuis 6 mois. Le reportage souligne la position ferme de l’Eglise polonaise envers le régime en évoquant le message du primat Glemp, lancé à l’occasion de Pâques. Pour cette même occasion, certaines souplesses (notamment du déplacement au sein du pays) sont autorisées. Cela n’empêche pas au régime du général Jaruzelski de continuer à arrêter et emprisonner les militants du syndicat Solidarité. La Pologne attend aussi la visite du pape que le régime autorise. Cette visite aura lieu 1 ans et 2 mois plus tard, du 16 au 23 juin czerwca 1983, toujours officiellement sous l’état de siège en Pologne.

Antenne 2, 6 octobre 1982 : entretien avec Simone Signoret et Michel Foucault “Solidarność et la Pologne” par Christine Ockrent

Rencontre entre deux grandes figures intellectuelles françaises au sujet de la Pologne sous l’état de siège : Simone Signoret et Michel Foucault qui sont allés sur place et parlent de leur expérience. Témoignage touchant de Signoret sur les files d’attente interminables devant les magasins et les comportements des acteurs envers le régime, rappel de Foucault sur la définition même du terme normalisation, compris différemment par le public dans les pays démocratiques et les régimes autoritaires.

JT 20H Antenne 2 du 18 Décembre 1982 : Suspension (illusoire) de la loi martiale en Pologne

Le parlement polonais adopte des lois qui permettront à suspendre l’état de siège (pourtant, celui-ci prendra fin officiellement le 22 juillet 1983). Des dispositions exceptionnelles qui limitent les libertés fondamentales restent en vigueur, des amnesties ne sont non plus prévues à ce moment.

de à
Planifié ical Google outlook à visionner à visionner : histoire