26.09.2020 Actualité, Littérature

Littérature contemporaine en Pologne

La Pologne a connu une histoire mouvementée : elle a disparu à la fin du XVIIIe siècle, a ressuscité après la guerre 1914-1918 puis est tombé victime des régimes totalitaires nazi et communiste. Par conséquent, la littérature polonaise a souvent joué le rôle de gardien de l’âme nationale et des valeurs patriotiques. Ainsi, alors que la Pologne est occupée par la Russie, la Prusse et l’Autriche-Hongrie, elle a vu naître ses plus grands chefs-d’œuvre, notamment avec les écrivains du courant romantique exilés en France. Leurs écrits participent à l’éveil et à la construction de la conscience nationale polonaise. 

Au XX siècle, confrontés aux régimes totalitaires nazi puis soviétique, les écrivains qui n’acceptent pas les règles prescrites de l’idéologie imposée, et sont de nouveau condamnés à l’exil, physique ou spirituel. On doit à ces rebelles d’esprit des œuvres uniques qui transmettent l’expérience de la guerre, de l’horreur des camps et de la résistance face à l’oppression. Un de traits caractéristiques de la littérature polonaise, surtout dans les années 1945-1989, est la division entre littérature nationale et littérature d’émigration. Parmi les écrivains, on trouve Czesław Miłosz, Witold Gombrowicz, Gustaw Herling-Grudziński, Stanisław Mrożek et Zbigniew Herbert.

Héritière de sa longue histoire, la littérature contemporaine polonaise est en réinvention permanente, ce trait dont témoigne le dernier prix Nobel remporté par Olga Tokarczuk en 2018. Depuis sa création en 1901, six écrivains polonais ont reçu cette ultime récompense, signe de reconnaissance internationale : Henryk Sienkiewicz (1905), Władysław Reymont (1924), Isaac Bashevis Singer (1978, yiddish), Czesław Miłosz (1980), Wisława Szymborska (1996) et Olga Tokarczuk (2018).

La littérature polonaise contemporaine offre un large choix de genres. Elle est reconnue et traduite en plusieurs langues. Nous vous encourageons à découvrir les livres de Wiesław Myśliwski, Andrzej Stasiuk, Szczepan Twardoch, Dorota Masłowska, Andrzej Sapkowski, Mariusz Szczygieł ou Zygmunt Miłoszewski et bien d’autres.

 

Voici la liste non-exhaustive de nouveautés ainsi que quelques classiques traduits en français et disponible en Belgique.

Olga TOKARCZUK, Prix NOBEL de littérature 2018

Les Livres de Jakób, traduit par Maryla Laurent, Les éditions Noir sur blanc.

Finaliste Prix Femina étranger 2018, Palmarès 2018 des 100 livres de l’année du magazine Lire, Prix Jan Michalski de littérature 2018, Prix Transfuge 2018 du Meilleur roman européen, Prix Nike 2015 (Pologne)

Les Pérégrins, traduit par Grażyna Ehrard, Les éditions Noir sur blanc.

Man Booker International Prize 2018

Sur les ossements des morts, traduit par Margot Carlier,  Éditions Noir sur blanc.

Dieu, le temps, les hommes et les anges, traduit par Christophe Glogowski, Edition Robert Laffont.

Maison de jour, maison de nuit, traduit par Christophe Glogowski, Éditions Robert Laffont.

Récits ultimes, traduit par Grażyna Erhard, Éditions Noir sur blanc.

 

Fiction

La Fabrique de papier tue-mouches de Andrzej Bart, traduit par Eric Vieux, Éditions Noir sur blanc.

Furie de Grażyna Plebanek, traduit par Cécile Bocianowski, Éditions Livres de Poche.

Récit 

Les Vies de Maria de Hanna Krall, traduit par Margot Carlier, Éditions Noir sur blanc.

L’Affaire du colonel Miassoïedov, Józef Mackiewicz, traduit par Laurence Dyèvre, Éditions Noir sur blanc.

ILS EN PARLENT…Par son art de conférer une présence intense à ses personnages, par l’ampleur d’un récit qui s’étend sur un demi-siècle, par sa reconstitution de la vie de l’époque, ce roman fait faire un immense voyage… dans un fauteuil. — Jacques Franck, Arts Libre – La Libre Belgique

Wiera Gran : l’accusée de Agata Tuszyńska, traduit par Isabelle Jannès-Kalinowski, Éditions Grasset.

La fiancée de Bruno Schulz de Agata Tuszyńska, traduit par Isabelle Jannès-Kalinowski, Éditions Grasset.

Affaires personnelles de Agata Tuszyńska, traduit par Isabelle Jannès-Kalinowski, Éditions L’Antilope.

Morphine de Szczepan Twardoch, traduit par Kamil Barbarski, Éditions Noir sur blanc.

Drach de Szczepan Twardoch, traduit par Lydia Waleryszak, Éditions Noir sur blanc.

L’Art d’écosser les haricots de Wiesław Myśliwski, traduit par Margot Carlier, Éditions Actes Sud.

La dernière Partie de Wiesław Myśliwski, traduit par Margot Carlier, Éditions Actes Sud.

L’Est de Andrzej Stasiuk, traduit par Margot Carlier, Éditions Actes Sud.

Un vague sentiment de perte de Andrzej Stasiuk, traduit par Margot Carlier, Éditions Actes Sud.

Pourquoi je suis devenu écrivain de Andrzej Stasiuk, traduit par Margot Carlier, Éditions Actes Sud.

Taksim de Andrzej Stasiuk, traduit par Charles Zaremba, Éditions Actes Sud.

Le Corbeau blanc de Andrzej Stasiuk, traduit par Agnieszka Zuk, Éditions Noir sur blanc.

L’Hiver de Andrzej Stasiuk, traduit par Maryla Laurent, Éditions Noir sur blanc.

L’Inassouvissement de Stanisław Witkiewicz, traduit par Alain Van Crugten, Éditions Noir sur blanc. Première édition : 1970, traduction revue et corrigée.

ILS EN PARLENT… L’Inassouvissement est à la fois un roman philosophique, une plongée dans la psychologie des profondeurs et une anticipation politique et humaine extraordinaire […]. La forme est tout aussi follement originale. —  Alain van Crugten, écrivain et traducteur de L’Inassouvissement

Mémoires, autobiographie, Essais-Documents

Journal 1954 de Leopold Tyrmand, traduit par Laurence Dyèvre, Éditions Noir sur blanc.

ILS EN PARLENT…  Un document extraordinaire pour saisir ce qu’était la vie quotidienne, politique et culturelle dans la Pologne stalinienne. — Jean-Christophe Buisson, Le Figaro magazine

Une affaire non classée de Piotr Witt, traduit par Eric Beaux, Publishroom avec préface par le pianiste Rafał Blechacz.

Polar

Te souviendras-tu de demain? de Zygmunt Miłoszewski, traduit par Kamil Barbarski, Fleuve Éditions.

Inavouable de Zygmunt Miłoszewski, traduit par Kamil Barbarski, Fleuve Éditions.

La Rage de Zygmunt Miłoszewski, traduit par Kamil Barbarski, Pocket.

ILS EN PARLENT… Prix Caméléon 2019 de l’Université Jean Moulin Lyon 3, Ultime aventure du procureur Teodore Szacki, « La rage » est un polar qui marie avec brio enquête criminelle et humour assassin —  François Lestavel de Paris Match

Un fond de vérité de Zygmunt Miłoszewski, traduit par Kamil Barbarski, Éditions Pocket.

ILS EN PARLENT… Depuis la disparition de la très populaire Joanna Chmielewska (1932-2013), la relève est assurée par Zygmunt Miłoszewski, dont la formidable trilogie consacrée au procureur Teodore Szacki – le deuxième tome, Un fond de vérité, vient de paraître en France – est traduite en quinze langues. —  Le Monde par Macha Séry

Pyromane de Wojciech Chmielarz, traduit du polonais par Erik Veaux, Agullo Éditions.

La Ferme aux poupées de Wojciech Chmielarz, traduit du polonais par Erik Veaux, Agullo Éditions.

La Colombienne de Wojciech Chmielarz, traduit par Eric Veaux, Agullo Éditions.

La Cité des rêves de Wojciech Chmielarz, traduit du polonais par Erik Veaux, Agullo Éditions.

Pour les enfants et les adolescents 

Cartes. Voyages parmi mille curiosités et merveilles du monde de Aleksandra Mizielińska et Daniel Mizielińska, traduit par Lydia Waleryszak, Éditions Rue du Monde.

Sous terre, sous l’eau de Aleksandra Mizielińska et Daniel Mizielińska, traduit par Lydia Waleryszak, Éditions Rue du Monde.

Incroyables inventions. Le grand livre des idées les plus folles de Małgorzata Mycielska, Aleksandra Mizielińska et Daniel Mizielińska, traduit par Lydia Waleryszak, Éditions Rue du Monde.

La Mésaventure de Iwona Chmielewska, traduit par Lydia Waleryszak, Éditions Format.

Dans ma poche de Iwona Chmielewska, traduit par Lydia Waleryszak, Éditions Format.

La vie secrète des lutins aux grands chapeaux de Wojciech Widłak, illustrations de Paweł Pawlak, traduction Margot Carlier, Éditions Format.

À toi de goûter! de Anna Czerwińska-Rydel, illustrations de Katarzyna Bogucka, traduction Lydia Waleryszak, Éditions Format.

Scheduled Actualité Littérature